Version PDF

Imagerie obstétricale

De l’image à la clinique

21 jan 2021

Développement de l’artère péricalleuse au cours de la croissance foetale : apport de la microvascularisation MV-Flow™

Frédéric GROSJEAN, gynécologue obstétricien, CHU de Nîmes

À ce jour, les méthodes d'analyse ne permettent pas de déceler une anomalie du corps calleux (CC) lors de l'échographie du premier trimestre. Le CC s'individualise à la 12e semaines d'aménorrhées (SA) par le genou puis se développe de manière bidirectionnelle jusqu'à 20 SA(1)

Une agénésie partielle ou totale du corps calleux entraine un aspect anormal du complexe cérébral antérieur (cavum du septum lucidum, cornes frontales) visible sur la coupe du diamètre bipariétal (BIP). Sur une coupe sagittale, le CC se compose d’avant en arrière par le bec, le genou, le corps et les plénium (figure1)(2). La vascularisation normale du CC vient des branches de l’artère cérébrale antérieure (ACA). Les deux principales efférences de l’ACA sont l’artère péricalleuse et l’artère callosomarginale (figure2)(2). L’avènement de la haute résolution a permis une évolution importante en imagerie échographique 2D avec une description anatomique plus précise. Une nouvelle méthode d’analyse de l’anatomie vasculaire a permis d’améliorer la technique du Doppler. Cette nouvelle application est la microvascularisation appelée MV-Flow™ et permet une analyse extrêmement fine de l’arborescence vasculaire par un nouveau procédé qui code le mouvement des hématies fœtales. À la différence du Doppler, cette technologie s’affranchit de l’angle d’insonation du faisceau ultrasonore. Le résultat nous donne une meilleure visualisation des petits vaisseaux. Ses deux principaux réglages sont la possibilité de moduler la visualisation des tissus jusqu’à leur suppression totale (mélange alpha) et le LumiFlow™ qui lorsqu’il est activé donne un aspect tridimensionnel au vaisseau. Nous apportons une démonstration du potentiel du MV-Flow™ par l’étude, à différents termes de grossesse entre 12 et 33 SA, de l’artère cérébrale antérieure et notamment de l’artère péricalleuse.  Son développement postérieur est symbolisé par les images représentées sur la figure 3. Elles ont été réalisées à l’aide d’une sonde haute fréquence CA3-10A, mode résolution, avec le mélange alpha pour une visualisation vasculaire optimale. L’agénésie totale ou partielle du CC est associée à l’absence du gyrus cingulaire donnant un aspect radié (« en rayons de roue ») des scissures pariéto-frontales en mode MV-Flow™. L’artère péricalleuse perd son trajet habituel autour du CC pour prendre un aspect radié.  En cas d’anomalie du CC, l’artère péricalleuse ainsi que l’artère callosomarginale sont anormales voire difficilement identifiables. La figure 4 montre cette vascularisation anormale avec un aspect de stries radiées dans un contexte d’agénésie totale ou partielle du CC et permet donc une confirmation du diagnostic. Conclusion La microvascularisation par le biais du MV-Flow™ ouvre la porte à une meilleure compréhension anatomique aboutissant à une précision dans le dépistage et le diagnostic échographique des anomalies du corps calleux.    Livre blanc 

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

publicité
publicité